La dispute de l’âme et du corps
Comissariat de Jean-Christophe Arcos, avril 2013

Benoît Géhanne Réintégrant l’image dans un environnement multiple, le travail de Benoît Géhanne élabore également un corpus de gestes qui font tous écho à la pluralité des statuts de l’image, à la variété de ses invocations. A travers ce travail plastique, l’artiste tente de mettre en procès la nature liquide de l’image. Procédant par captures ou par liaisons, par oppositions ou par juxtapositions, il s’emploie dans le même temps à une mise au jour de nos propres mécanismes d’appréhension de l’image. Désactivées au sens où elles ne sont pas exposées, les images enfermées dans ces Biais sont pourtant activées en tant qu’images désirées : est ainsi révélé le déplacement de la charge des images vers notre propre investissement de leur puissance évocatrice. Ici, il propose une série de biais capturant des photographies.